Accueil Culture Cinéma

«Ce sont aussi les gens qui font la course»

Avec « La grand-messe », Valéry Rosier et Méryl Rossi rendent un bel et juste hommage au Tour de France et à son public de passionnés.

Article réservé aux abonnés
Journaliste aux services Culture et Médias Temps de lecture: 4 min

Ils ont installé leur caravane à trois kilomètres du sommet du col de l’Izoard pour mieux filmer le Tour. Non pas les cyclistes, mais le public, ces gens qui passent des semaines en montagne pour voir quelques secondes de course. De quoi mieux comprendre ce monument qu’est le Tour de France et cette passion pour la Grande Boucle qui se transmet de génération en génération.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs