Suspicion de viol à Schaerbeek: Clerfayt va porter plainte et demande l’exclusion d’un élu CDH

© Sylvain Piraux - Le Soir
© Sylvain Piraux - Le Soir

Je dénonce les mensonges, les travestissements de la réalité, les appels à la haine et à la violence proférés sur les réseaux sociaux par des prêcheurs de haine. » Bernard Clerfayt est en colère. En cause : les incidents qui ont éclaté autour de l’école numéro 1. Pour rappel, jeudi dernier, une alerte pour suspicion de viol sur une fillette de quatre ans était lancée ; mardi, le parquet excluait formellement toute forme agression. Mais, entre-temps, des manifestations violentes ont eu lieu autour de l’établissement.

« Je ferai un dépôt de plainte global, au nom de la commune, insiste le bourgmestre. Au nom, aussi, de l’école numéro 1, dont le personnel a été mis en danger. Et nous nous constituerons partie civile pour les dégâts occasionnés à l’école, tant matériels, après les jets de pierre, que moraux, avec la mise en cause de la qualité et de l’engagement professionnel de l’équipe pédagogique. »

Si la démarche vise « toutes les personnes qui ont tenu des propos scandaleux, attisant la situation », Bernard Clerfayt vise nommément Yusuf Yildiz. Elu conseiller communal sur la Liste du bourgmestre, il a depuis lors rejoint le CDH, et figure d’ailleurs en 17e position sur la liste régionale humaniste. « Il a tenu, sur les réseaux sociaux, des propos scandaleux, travestissant la vérité, inventant des réalités, dans le déni du respect de nos institutions. » En cause, notamment, une vidéo en turc, postée dès vendredi, qui a été vue 125.000 fois et qui mettait en cause la gestion de la situation – le parquet n’avait pas encore clos le dossier – par les autorités communales. « Dans notre pays existe la séparation des pouvoirs, martèle le bourgmestre. Ce qui suppose de laisser la Justice faire son travail, indépendamment du pouvoir politique, mais aussi de la pression de la foule. »

► Les explications complètes de Bernard Clerfayt sur Le Soir+

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous