Accueil Société Régions Bruxelles

Emin Ozkara, élu PS: «On est venu me chercher parce que j’étais d’origine turque»

Le mandataire au parlement bruxellois accuse après des frictions avec des colistiers.

Temps de lecture: 2 min

Le parlement bruxellois a donné mardi son feu vert à l’unanimité à un projet d’ordonnance visant à renforcer, en les modernisant, les règles en matière de transparence des administrations bruxelloises. Onze députés se sont abstenus.

A l’approche du vote en séance plénière, le projet a provoqué des remous au sein du groupe PS. Le député Emin Ozkara a déposé plainte pour, selon lui, des «intimidations» de la part de plusieurs colistiers pour tenter de le faire renoncer au dépôt d’une proposition d’amendement -avancée selon lui par Transparencia- sur un des nombreux points de l’ordonnance, celui qui prévoit la remise d’une copie de la carte d’identité pour demander des documents à l’administration.

Dans sa plainte, M. Ozkara fait aussi état d’une récente visite nocturne, sans effraction, dans son bureau au cours de laquelle un objet de décoration a été endommagé.

Quel avenir au sein du PS ?

Qui de son avenir au sein du parti? Emin Ozkara a indiqué sur BX1 qu’il entendait rester au PS. «  J’ai commencé très tôt dans l’arène politique. Je suis rentré au parlement bruxellois en 2004, je ne viens pas d’une famille politisée, j’ai fait mes armes mais personne ne m’a épaulé. On ne m’a pas expliqué comment faire. ». Et de poursuivre après avoir retracé son parcours: « On est venu me chercher parce que j’étais d’origine turque. On m’a dit « tu ne communiques qu’avec la presse turque », « tu vas que dans les ASBL turques». Interrogé sur qui lui avait dit ça, l’élu a indiqué qu’il s’expliquerait après les élections. « Les formations politiques doivent arrêter d’aller chercher les candidats en fonction de leurs origines », a-t-il encore ajouté.

Sur le plan du contenu, le PS était loin d’être le seul à ne pas soutenir cette proposition d’amendement soutenue par Transparencia pour retirer l’obligation de produire une copie de carte d’identité lors d’une demande électronique de document à l’administration et largement rejetée au final.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Jaspers Marie, jeudi 2 mai 2019, 2:35

    Il est pour moi et une fraction de la population, INCONCEVABLE que des partis politiques Belges aillent chercher des candidats en fonction de leur nationalité et non en fonction de leurs compétences! Je ne peux accepter qu'il y ait des candidats de nationalités étrangères sur les listes de partis politiques Belges, C'est pour moi, une mesure électoraliste inacceptable!Elle est apparemment inacceptable aussi pour de nombreux Belges de souche qui créent de nombreux petits partis d'où les étrangers sont exclus! Chacun doit pouvoir être maître dans son pays en faisant respecter ses lois, son idéologie et sa culture! Nous sommes nombreux à craindre d'être dominer par les islamistes auxquels les politiques actuels ont donné des pouvoirs! Ils ont introduit le ver destructeur dans la pomme!!!Donnez un doigt, on vous prendra le bras! On ne peut qu'être étonné de la naïveté du pouvoir politique et du faible niveau de réflexion, de vision à long terme des politiciens. On peut regretter que nos politiciens soient des médiocres! Je n'en connais que deux qui sortent du lot! A vous de les trouver!

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo