Accueil Société

En cinq ans, les signalements d’actes homophobes ont bondi de 38%

En 2018, Unia a reçu 38 % de plus de signalements d’actes homophobes par rapport à la moyenne des cinq années précédentes. Davantage de victimes se signalent auprès de cette institution, mais, pour la Rainbow House, les chiffres sont nettement en dessous de la réalité.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

J’ai croisé le regard d’un des gars. En une demi-seconde, j’ai vu l’émotion dans ses yeux changer : c’était de la haine pure. Comme si toute l’humanité s’en allait d’un coup. Cela a laissé place à quelque chose de bestial, comme une traque. » Cela fait maintenant plus de deux ans que Lukas Falesse, 27 ans, s’est fait agresser en rue, près de la porte de Hal, à Saint-Gilles, avec un ami. Trois jeunes garçons, 15 ou 16 ans tout au plus, foncent sur eux. « Viens me sucer, sale PD », crie l’un d’eux en tentant d’emmener Lukas dans une allée de garage.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Desprez Jean Luc, jeudi 2 mai 2019, 11:46

    Allah est passé par là!

  • Posté par Deckers Björn, jeudi 2 mai 2019, 16:13

    Prenez le temps svp de lire l'article avant de commenter. La première personne qui relate son agression parle bien d'agresseurs "blonds"! Bien évidemment, il y a un problème culturel avec la communauté musulmane (et pour une part d'entre elle, la propension attardée à ne pas séparer le culte de l'Etat) mais le problème est loin d'être uniquement lié aux seuls musulmans. Ce sont tous les replis identitaires qui sont en cause. De ce point de vue, Schild en vrienden et les islamistes sont les deux faces sinistres d'une même pièce. Hélas, le temps se gâte, quand face aux difficultés, on ne trouve plus que des bouc-émissaires fragiles, on se prépare à commettre à nouveau les pires erreurs, mais cela vaut pour tous!

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs