Accueil Sports Athlétisme

Athlétisme: Caster Semenya, une défaite capitale

L’athlète sud-africaine a perdu son appel devant le Tribunal arbitral du sport. Elle devra faire baisser son taux de testostérone si elle veut continuer à courir.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Habituée à la victoire lorsqu’elle se retrouve sur une piste pour y boucler un 800 m, Caster Semenya, double championne olympique et triple championne du monde de la distance, n’a rien pu faire, cette fois. Face au Tribunal arbitral du sport (TAS) qu’elle avait saisi pour empêcher que la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) ne l’oblige, au même titre que toutes les athlètes hyperandrogènes s’alignant du 400 m au mile, à baisser artificiellement jusqu’à 5 nanomoles par litre de sang son taux de testostérone trop élevé si elle voulait continuer à courir au plus haut niveau avec les femmes, elle a dû constater sa défaite, ce mercredi.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Athlétisme

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs