Accueil Monde France

Intrusion dans un hôpital à Paris le 1er mai: le parquet de Paris ouvre une enquête

Une trentaine de personnes ont été placées en garde à vue ce jeudi à la suite d’une intrusion dans l’hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière.

Temps de lecture: 2 min

Une enquête a été ouverte à la suite de l’intrusion de plusieurs dizaines de personnes mercredi dans l’hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière, en marge du cortège syndical du 1er mai, a indiqué jeudi le parquet. Dans le cadre de cette enquête, 32 personnes sont actuellement en garde à vue pour attroupement en vue de commettre des dégradations ou des violences et la la Sûreté territoriale a été saisie, a-t-il précisé.

« Ils ont tenté de pénétrer dans le service de réanimation », raconte la directrice de l’hôpital

En fin d’après-midi mercredi, des dizaines de personnes ont fait brièvement irruption dans l’enceinte de cet établissement, situé sur le parcours de la manifestation. Selon le ministre de l’Intérieur et l’hôpital, certains ont ensuite tenté de pénétrer dans un service de réanimation avant d’être délogés par la police.

« La mise en danger des patients »

Le directeur général de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris, Martin Hirsch, a dénoncé mercredi soir « la mise en danger de patients » par « une bande de manifestants/casseurs » et annoncé déposer plainte.

Gilets jaunes en France : 200 interpellations et 12.500 contrôles préventifs à Paris (photos et vidéos)

Jeudi en marge d’un déplacement, le Premier ministre Edouard Philippe a pour sa part dénoncé un geste « totalement irresponsable » tandis que la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, qui s’est rendue sur place, a évoqué un incident « inqualifiable ».

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Van Obberghen Paul, jeudi 2 mai 2019, 14:50

    Un seul mots : imbéciles

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une