Accueil Culture Musiques

«Tout le monde peut se sentir proche de ‘Tristan und Isolde’»

Le plasticien Alexander Polzin et le cinéaste Ralf Pleger mettent en scène « Tristan und Isolde » de Richard Wagner à La Monnaie.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Hymne lyrique à l’amour et à la mort, Tristan und Isolde fait partie de ces histoires intemporelles qui inspirèrent tant le cinéma que la peinture ou la musique. Erigé au rang de monument de l’opéra par Richard Wagner, la pièce se déploie à La Monnaie en ce mois de mai.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

«La Passione di Gesù», incroyable objet musical

Le chef et claveciniste argentin Leonardo Garciá Alarcón a créé a sa première composition de grande envergure, un oratorio qui s’inspire de l’Évangile de Judas. C’était vendredi dernier à l’Abbatiale d’Ambronay, en France. Un événement !

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs