Accueil Monde

L’OMS prive Taïwan d’accès à ses bases de données

La politique mène parfois à des absurdités. C’est le cas en ce qui concerne les relations entre Taïwan, qui fonctionne comme un Etat indépendant sans en être réellement, et l’Organisation Mondiale de la Santé.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Nous avons un système de santé parmi les meilleurs au monde : nous sommes le premier pays d’Asie à avoir une assurance santé qui couvre 99 % de la population. Chaque année, 165.000 étrangers choisissent de venir se faire soigner à Taïwan, pour une fécondation in vitro, un traitement par protonthérapie contre le cancer ou pour faire un check-up complet », détaille Philip Yi-Chun Lo, directeur adjoint du Centre pour le contrôle des maladies au ministère taïwanais de la Santé et de l’Aide sociale.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs