Accueil Opinions Chroniques

Athènes-Berlin: un antique contentieux

La Grèce a remis sur la table ses demandes de réparations de guerre à l’Allemagne. Soit la bagatelle de 270 milliards d’euros : de quoi rembourser l’entièreté de sa dette.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 5 min

Après la Pologne en octobre, la Grèce vient à son tour de réaffirmer sa revendication de voir l’Allemagne s’acquitter de réparations pour les exactions commises sur son territoire durant la Deuxième guerre mondiale. Rodomontades ? Le 17 avril dernier en tout cas, à une large majorité, le parlement d’Athènes a adopté une motion demandant au gouvernement Tsipras d’adresser à Berlin une facture de… 270 milliards d’euros. Soit de quoi rembourser sa dette publique d’une traite.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs