Accueil Belgique

«Je ne sens pas encore le PTB prêt à mettre les mains dans le cambouis»

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Les négociations majorité-opposition de ces dernières semaines ont souvent eu lieu à l’Elysette, le siège de la présidence du gouvernement. Peut-on parler de repérages dans votre cas ? Votre nom est cité…

Des repérages, certainement pas ! Attention : je ne dis pas que cela ne me fait pas plaisir de savoir que certains parlent de moi pour devenir ministre-président. Mais je prends les choses avec beaucoup d’humilité et je sais que ce poste représente d’abord une énorme responsabilité.

En Flandre, des partis désignent leurs candidats ministres-présidents. Est-ce un modèle à suivre ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs