Accueil Société Régions Bruxelles

Bruxelles: le piétonnier reprend sa marche sur Schuman

La demande de permis a été introduite. Sur la place, une seule bande automobile reliera l’avenue de Cortenbergh à la rue de la Loi.

Article réservé aux abonnés
Journaliste service Bruxelles Temps de lecture: 4 min

C’est un dossier qui a déjà fait couler beaucoup d’encre et enregistré quelques passes d’arme. D’une première mouture, avortée en 2014 faute d’accord financier entre Beliris et l’architecte portant le projet, à une nouvelle tentative, plus récente celle-là, qualifiée de « triangle des Bermudes » par le bourgmestre d’Etterbeek, ce dernier jugeant le plan de circulation proposé digne d’un sketch de l’humoriste Raymond Devos (Le plaisir des sens). Peut-on parler aujourd’hui d’une affaire qui roule ? Tel est en tout cas le souhait du ministre Pascal Smet (SP.A) qui remet la piétonnisation du rond-point Schuman sur le devant de la scène avec une demande de permis d’urbanisme déposée il y a de cela quelques jours. L’enquête publique se tiendra, elle, après les élections.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Delmée Jean-Louis, vendredi 3 mai 2019, 18:13

    Je pense que les concepteurs de ce projet auraient dû consulter d'abord tous ceux qui, ici, savent tant de choses. Ils n'ont vraiment pensé à rien. (s) Un Bruxellois qui aime sa ville, créée pour y vivre

  • Posté par Wafellman Fabienne, vendredi 3 mai 2019, 10:44

    Pascal Smets (bientôt ex et espérons jamais futur-) ministre de la mobilité est en campagne ... électorale.Il est bien évident que c'est à moins d'un mois des élections qu'il se doit de stimuler ce projet ! Cet homme n'a jamais eu qu'une seule ambition : immobiliser et détruire Bruxelles en provoquant l'exode des entreprises de préférence vers sa Flandre chérie et ceci en surfant sur la vague écolo/verte.

  • Posté par Zanelli Gerald, vendredi 3 mai 2019, 10:41

    C'est génial ! Et tous ceux qui rentrent dans Bruxelles par la E40 et qui aujourd'hui, déjà, vivent 30 minutes de bouchons par jour sur un axe à trois bandes, par où passeront-ils ? Par une N3 déjà saturée ? Ah oui, bien sûr, il faut moins de véhicules automobiles à Bruxelles. Sauf que je ne vois pas d'alternative proposée. Pas de parking de délestage, pas de tram supplémentaires. Faut-il vraiment que plus personne ne vienne travailler à Bruxelles ? Que les entreprises se délocalisent là où c'est plus facile d'accès pour leurs employés, leurs fournisseurs et leur fret ? Et que ne restent à Bruxelles que des administrations ? Qui ne paient pas de taxe locales et donc ne financent pas la région ? Citoyens bruxellois, votre air sera pur. Mais c'est tout ce que vous aurez, il n'y aura plus de recettes fiscales, donc plus de services, sauf si les régions y contribuent (demander à Mr Dewever ce qu'il en pense). Tout ceci manque cruellement d'un plan général, d'une vision. Dis autrement, c'est de l'amateurisme.

  • Posté par Steens Frédéric, vendredi 3 mai 2019, 11:05

    Votre analyse est ô combien pertinente - Economiquement parlant ce projet est catastrophique pour les navetteurs car AUCUNE alternative n'est proposée pour compenser l'immobilisme qu'il va générer. C'est dans l'air du temps, une grande partie des gens actifs sont forcés de circuler en voiture car ils n'ont pas d'autre choix économiquement viable au quotidien tandis que tout est fait pour entraver leur mobilité. Sans doute un bienfait écologique mais un vrai désastre économique.

  • Posté par Dussart-Desart Philippe, vendredi 3 mai 2019, 9:51

    Si on aime ce dessin, il faudrait faire au moins passer les bus à contre-sens autour de la place Schuman, sinon, cette bande "bus" sera inutile et squattée par les automobilistes. Mais ce dessin est dangereux, aucune séparation physique ne semble prévue entre piétons, voitures et bus, notamment côté Berlaymont. Un triple arc de verdure permettrait de créer des trottoirs protégés, un couloir à voiture et un site-propre pour bus digne de ce nom. Site propre qui prendrait son origine avenue Froissart ?? Manifestement on favorise l'aspect graphique et esthétique simplificateur et on oublie l'aspect pratique, ....... Y a t'il des avaloirs en suffisance ? Cette surface de béton risque de se transformer en marre, ... A moins que la bouche de métro ne serve d'avaloir ??

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs