Accueil Société Régions Bruxelles

Ecole Nº1 à Schaerbeek: «Il n’y a pas eu d’abus sexuel sur la petite», confirme l’avocat de la famille

La famille de l’enfant souhaite un retour rapide à la normale. Ils espèrent que la petite fille pourra retourner rapidement à l’école dans les meilleures conditions.

Temps de lecture: 2 min

Les suspicions d’abus sexuels sur l’enfant de 4 ans scolarisée dans l’école ont été levées par le parquet de Bruxelles, les experts médicaux ayant attribué les traces de sang à une infection.

L’avocat de la famille de la petite fille scolarisée à l’école communale numéro 1 de Schaerbeek, située rue Josaphat a expliqué, à la RTBF, que les parents reconnaissaient que leur enfant n’a pas été violée.

Selon les informations de Me Stéphane Jans, les médecins ont assuré qu’il n’y a pas eu d’abus sexuel sur la petite fille et que c’était « une certitude ».

Les parents ont demandé à rencontrer les médecins et leur avocat Stéphane Jans a annoncé à différents médias que ses clients s’en remettent désormais à la version du parquet de Bruxelles.

La famille de l’enfant souhaite un retour rapide à la normale. Ils espèrent que la petite fille pourra retourner rapidement à l’école dans les meilleures conditions, selon les dires de la RTBF.

Une réunion pour assurer une rentrée sereine

Une réunion devait avoir lieu vendredi à partir de 14h, pour que la réouverture lundi matin de l’École communale numéro 1 de Schaerbeek se passe dans les meilleures conditions, a indiqué vendredi le chef de cabinet du bourgmestre Bernard Clerfayt.

Les services communaux et les autorités de l’école entre autres prendront part à cette réunion, où seront abordés la réouverture de lundi et le travail à effectuer pendant les prochaines semaines pour apaiser les relations avec le personnel de l’école, les parents d’élèves et les habitants du quartier.

Mardi, des personnes qui n’acceptaient pas ces conclusions ont semé le trouble devant l’école. Des vitres ont été brisées et deux personnes de Laeken et d’Anderlecht arrêtées. L’école a été fermée par le bourgmestre.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

38 Commentaires

  • Posté par LIENARD NORBERT, vendredi 3 mai 2019, 16:33

    On attend les excuses et le remboursement des frais occasionnés maintenant

  • Posté par Dubois Raymond, vendredi 3 mai 2019, 15:57

    NOUVELLE GENERATION

  • Posté par Debaix Marie-jeanne , vendredi 3 mai 2019, 14:56

    Aujourd'hui, on fout le bordel dans l'impunité la plus totale. Reste à attaquer la commune pour avoir fermé l'école pendant une période de scolarité.

  • Posté par Platteau Philippe, vendredi 3 mai 2019, 14:51

    tout ça pour ça ????? et bien entendu pas d'excuse pour avoir provoqué une émeute inutile et disproportionnée , et rien concernant la réparation des dégâts

  • Posté par Son Ivan, vendredi 3 mai 2019, 14:50

    Et dire que des abrutis étaient déjà prêts à des lynchages publics sur base de rumeurs. La bêtise humaine est incommensurable. Et je précise tout de suite, cela n'a rien à voir avec l’origine des gens ni leur religion, mais simplement avec le manque d'éducation.

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo