Accueil Planète Climat

Une idée pour le climat: les potagers urbains, pour nourrir à nouveau les villes de l’intérieur

On peut réduire les émissions de CO2, améliorer l’alimentation et rendre les villes plus indépendantes en les nourrissant « de l’intérieur ». La demande explose. Mais il faut trouver de nouvelles terres.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 7 min

La transition doit d’abord venir de l’alimentation. On a de bonnes terres, du savoir-faire, des jeunes prêts à se lancer, un public qui réclame une alimentation plus saine ». Tout en achevant de semer trois rangées de betteraves, François Sonnet défend franc-battant ses convictions. Aussi solidement chevillées au corps de ce géant à la barbe rousse que des carottes dans le sol de sa parcelle à Jupille. Battues par le vent, les hauteurs de Liège espèrent la pluie. Sonnet hâte les travaux pendant qu’un habitant du quartier cueille les salades du jour en vantant le système. Avec ses 6.300 m2, le « champ des possibles » est actuellement l’unique exemple wallon de « community support agriculture » (CSA). Il en existe un à Bruxelles (la ferme du chant des cailles) et une cinquantaine en Flandre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Climat

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs