Accueil Société Enseignement

Un prix Philippe Maystadt pour les meilleurs travaux sur l’enseignement

L’Ares lance un prix « Philippe Maystadt » pour récompenser les meilleurs travaux d’étudiants sur l’enseignement. « Le Soir » est partenaire de l’opération.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 4 min

Chaque année, c’est la même rengaine : des milliers de mémoires et de thèses de doctorat finissent dans les archives des établissements d’enseignement supérieur sans que personne, en dehors de l’étudiant, de ses promoteurs et de quelques proches, n’en prenne connaissance. L’Ares – la Fédération de l’enseignement supérieur – est résolue à en sortir quelques-uns des limbes : elle lancera, en octobre prochain, le « prix Philippe Maystadt pour l’enseignement de demain ». Françoise Tulkens (professeure émérite de l’UCL, ancienne vice-présidente de la Cour européenne des droits de l’homme) et Julien Nicaise, administrateur de l’Ares, commentent l’initiative.

Ce prix cherche à honorer la mémoire de Philippe Maystadt mais sa vocation est plus fondamentale…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs