Accueil Société

Schaerbeek et la fausse rumeur de viol: l’école va rouvrir

Après les débordements qui ont suivi les rumeurs infondées de viol d’une fillette de 4 ans, le bourgmestre, soutenu par la communauté guinéenne, espère le retour au calme.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

C’est de manière très solennelle que le bourgmestre de Schaerbeek Bernard Clerfayt (Défi) a accueilli la presse, vendredi, pour annoncer la réouverture, dès la semaine prochaine, de l’école communale 1, rue Josaphat. Et ce, après plusieurs jours de tension suscités par des rumeurs infondées de viol sur une jeune fille de 4 ans rentrée de l’école avec des traces de saignement. L’éventualité d’une agression sexuelle a rapidement été écartée par le parquet de Bruxelles, le saignement étant attribué à une infection, mais cela n’a pas empêché plus de 150 personnes de manifester, mardi, devant l’établissement, sérieux débordements à la clé.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs