Une deuxième grève mondiale pour le climat est annoncée le vendredi 24 mai

Les militantes Anuna De Wever et Kyra Gantois accompagnées par l’activiste suédoise Greta Thunberg © Belga
Les militantes Anuna De Wever et Kyra Gantois accompagnées par l’activiste suédoise Greta Thunberg © Belga

Une deuxième grève internationale pour le climat aura lieu le vendredi 24 mai, soit deux jours avant les élections. Les jeunes descendront dans les rues partout dans le monde pour faire entendre leur voix en faveur d’une politique climatique sociale et équitable, a annoncé le mouvement Youth for Climate vendredi soir. L’organisation lance par la même occasion un appel afin que les syndicats participent à l’action.

La 15 mars avait signé la première édition de la « global strike for future ». Quelque 30.000 manifestants avaient envahi les rues de Bruxelles. Des manifestations et marches avaient été organisées ce jour-là dans 120 pays.

Grève mondiale pour le climat : plus de 123 pays mobilisés suite à l’appel de Greta Thunberg

Anuna De Wever lance un appel aux syndicats

« En Belgique, nous voulons davantage mettre l’accent sur la transition sociale. Tout comme en mars, nous invitons également les syndicats à se joindre au mouvement afin de renforcer et diffuser le message. Pour augmenter les chances de succès de cette marche, qu’elle rassemble autant de monde que la précédente, il est clair que tout le monde doit être présent. Les syndicats jouent un rôle primordial », a indiqué la porte-parole du mouvement en Belgique Anuna De Wever dans un communiqué.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Diego Aquilina.

    Menaces, duperies, cupidité: la face cachée d’Integrale

  2. Le site Immoweb accueille quotidiennement plus de 500.000 visiteurs. Il s'est offert un complet lifting début février.

    Le temps est compté pour les annonces immobilières

  3. Mercredi soir, Sabine Laruelle et Patrick Dewael ont été chargés d’une mission royale, un an et 63 jours après la chute du gouvernement Michel, 269 jours après les élections. Et l’on ne voit toujours rien venir... 
© Belga.

    Former un gouvernement. Comment font-ils ailleurs?

La chronique
  • Lettre d’Europe: le continent englouti

    L’Europe fut autrefois un lieu très différent, géographiquement parlant. Jusqu’à il y a huit mille ans, une bande de terre désormais engloutie appelée Doggerland unissait l’actuelle Grande-Bretagne au continent. Si cet endroit reste très difficile à étudier avec les moyens techniques actuels, des passionnés consacrent tout leur temps libre à la recherche de traces humaines sur cet immense territoire aujourd’hui recouvert par la mer – l’année dernière, l’auteure britannique Julia Blackburn leur a dédié un livre illustré intitulé Time Song : Journeys in Search of a Submerged Land .

    Des pêcheurs de la mer du Nord ont retrouvé des os de mammouth, de nombreux vestiges archéologiques sont apparus sur les plages, et des traces d’êtres humains ont même été observées sur les fonds marins. La montée du niveau de la mer survenue à la fin de la dernière glaciation a inondé cet espace et créé une terre fantôme. Cet Atlantide de la Préhistoire constitue une preuve irréfutable s’il en est de l’impact qu’a pu...

    Lire la suite

  • Et si on mettait le cap sur Broadway?

    Il y a deux façons de considérer la communication avec les autres : avec le souci de les tirer vers le bas ou avec la volonté de les porter vers le haut.

    La première option est évidemment la plus facile. C’est celle adoptée, sauf bonne surprise de dernière minute, par certains groupes carnavaliers d’Alost soutenus par leurs autorités locales. Ce dimanche, cette petite ville ne sera pas regardée comme un de ces lieux si typiquement belges où l’on fait défiler des chars et des déguisements dans la...

    Lire la suite