Accueil Opinions Cartes blanches

Mobilité : pour une ville à taille d’enfants

Dimanche, des cycliste partiront de Louvain la Neuve et d’Anvers pour rejoindre Bruxelles,a fin d’alerter sur la qualité de l’air. Les festivités s’achéveront place De Brouckère à 15h avec une chorégraphie des participants signée Wim Vandekeybus.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Le 14 mars 2018, le programme télévisé PANO (VRT) diffusait un reportage sur la qualité de l’air aux alentours des écoles. Des particules de suie avaient été retrouvées dans les urines des enfants et dans 60% des écoles examinées, le taux de NO2 dépassait la norme fixée par l’ONS. Le malaise autour de la mauvaise qualité de l’air et de vie sommeillait déjà depuis longtemps. Mais pour beaucoup, ce soir-là, c’en était trop. Il fallait faire quelque chose. Il était temps de passer à l’action. Résultat : des manifestations dans les rues des écoles pendant plusieurs mois.

Les moteurs à combustion d’énergies fossiles sont les principaux coupables. La circulation automobile est non seulement la source de pollution la plus importante mais elle est également le frein pour un changement. Depuis des années, la fluidité du traffic et les facilités de stationnement ont été les thèmes qui ont façonné notre environnement, empêchant le développement d’une mobilité durable.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs