Accueil Opinions Éditos

Allô! La gare du Nord, au cœur du pays, mérite votre attention

Les bus de De Lijn ne s’arrêteront plus à la gare du Nord à Bruxelles. Les chauffeurs et syndicats mettent en cause un risque éventuel de propagation des maladies touchant les migrants.

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 3 min

Ce lundi matin, les bus de De Lijn ne s’arrêteront plus à la gare du Nord à Bruxelles. Les navetteurs venus de la périphérie flamande monteront et sortiront du bus près de la place Rogier. Ce sont les chauffeurs qui ont dit « halte-là ! », soutenus par leurs syndicats, et ensuite par leur direction. En cause : la crainte de contracter la gale ou d’autres maladies infectieuses touchant certains des 200 à 300 migrants en transit qui squattent les bâtiments de la gare et rôdent aux alentours nuit et jour.

Un sujet de préoccupation pour les seuls Flamands ? Le sujet a en effet surtout agité les médias du nord du pays. Il y a quelques mois, on a même cru que les sorties contre la gare du Nord du ministre de la Mobilité Ben Weyts (N-VA) étaient destinées à salir Bruxelles, cette mal-aimée du nord du pays. Eh bien, non. Car si les organisations humanitaires estiment que le risque d’infection est quasi nul pour les navetteurs, la situation sur place est, de fait, inadmissible.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Raurif Michel, lundi 6 mai 2019, 19:45

    Quand on voit ce qui se passe au CCN, on est en droit de se demander si les belges ont encore le droit de cité dans leur pays ? Il est grand temps que l’on éjecte toute cette racaille, d’abord hors de la gare, et ensuite le plus rapidement possible hors du pays. Qu’ils aillent mendiés dans leur pays, où ils veulent mais pas chez nous !!Il y a assez de place dans le Sahara !!!!

  • Posté par GODFROID Thierry, lundi 6 mai 2019, 16:42

    Quand les journalistes vont-ils enfin prendre leurs responsabilités. En encensant les migrants, les "no border" et autres illuminés immigrationnistes, ils ont créé cette situation. Les migrants de la gare du Nord sont des ILLEGAUX qui n'ont aucune envie de rentrer dans le circuit normal offert (grassement) par le fédéral. Quiconque les soutient contrevient aux règles les plus élémentaires de l'Etat de Droit. Le Fédéral n'a pas à organiser l'immigration illégale au Royaume-Uni par des deniers publics. Un enfant de cinq ans comprend cela. La gauchiste nihiliste Delvaux n'a pas encore atteint cet âge mental ...

  • Posté par Deckers Björn, lundi 6 mai 2019, 12:25

    Illustration parmi tant d'autres de la stratégie de pourrissement de la Flandre à Bruxelles. Mettre BXL à genoux pour que les Wallons acceptent de la vendre et que les Bruxellois acceptent la main "généreuse" et... très intéressée de la Flandre. La stratégie en trois temps est dessinée. Scinder BHV (check!), forcer une transformation de la région bxl en ville en Flandre et donc en ville flamande (exigence maintes fois répétées, - nouvelle obsession depuis la scission de BHV - des partis flamands de la fusion des 19 communes en une seule). Étranglement et pourrissement de Bxl jusqu'à reddition des bruxellois et des wallons. Ils ont mis 19 ans à accepter contre leur volonté la création de la région RBC mais ils ne l'ont jamais réellement acceptée. Alors voilà, les bruxellois ont le choix, Bruxelles flamands ou Bruxelles sans pognon. En attendant, comme l'indiquait Béatrice Delvaux dans un récent commentaire sur l'évolution de Bxl, la stratégie de la Flandre sur Bxl est en train de faire perdre Bxl à tous. C'est assez pitoyable mais nous devons comprendre au sud de ce pays que pas une seule décision (quelque en soit le sujet ou la nature) n'est prise en Flandre et au fédéral initiée par les partis flamands sans que le projet nationaliste n'en soit à l'origine, au centre et la finalité principale.

  • Posté par GODFROID Thierry, lundi 6 mai 2019, 16:44

    Mais qu'est-ce que vous pouvez écrire comme âneries, à longueur d'articles ... Etre gauchiste ne vous dispense pas d'un minimum d'éducation et d'intelligence ...

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs