Accueil Société

Procès sur l’assassinat de Valentin Vermeesch: cinq accusés, cinq versions différentes des faits

Ce lundi s’ouvre le procès des cinq accusés du meurtre de Valentin Vermeersch. Le corps du jeune homme avait été retrouvé dans la Meuse, portant des traces de torture.

Temps de lecture: 2 min

L’acte d’accusation, dont la lecture a débuté vers 11h lundi devant la cour d’assises de Liège au procès de l’assassinat de Valentin Vermeesch, pointe des divergences entre les versions des accusés au fil des auditions. Alexandre Hart (21 ans), Belinda Donnay (22 ans), Dorian Daniels (22 ans), Loïck Masson (23 ans) et Killian Wilmet (18 ans, mineur au moment des faits) doivent répondre d’assassinat, de torture, de traitements inhumains, de viol, d’attentat à la pudeur, de séquestration et de menaces de mort et de coups sur une personne vulnérable.

Alors que Dorian Daniels s’attribue l’idée de la sodomie, Loïck charge Killian pour la sodomie et le fait d’avoir attaché Valentin. Âgé de 18 ans, Valentin a été contraint de se masturber et de s’introduire un bic puis une bouteille de bière dans l’anus. D’après la version de Killian, mineur à l’époque, Belinda a aussi brûlé Valentin alors que Dorian aurait obligé la victime à se masturber, à s’introduire une bouteille dans l’anus et à boire de l’urine.

Procès de l’assassinat de Valentin Vermeesch : la victime était devenu une proie facile, selon l’acte d’accusation

Selon Dorian Daniels et Belinda, c’est Alexandre qui a menotté la victime et qui l’a poussée à deux mains dans la Meuse. Une version partagée également par Loïk. Pour lui, c’est Alexandre qui a décidé d’en finir avec la victime et « il paraissait content lorsqu’il est revenu avec Belinda ».

Mains coupées avec un rasoir, mégots dans le nez…

Alexandre, décrit comme un meneur, ce qu’il réfute, a, lui, affirmé que Belinda avait poussé Valentin à l’eau. Il a changé plusieurs fois de versions, admettant avoir frappé Valentin avant de nier. Le plus jeune, Killian, a raconté que Belinda avait eu en premier l’idée de jeter Valentin à l’eau et qu’Alexandre avait acquiescé.

Killian a aussi admis avoir aidé Alexandre à balancer Valentin au-dessus de l’eau pour lui faire peur, lui avoir coupé les mains avec un rasoir, brûlé les parties génitales, placé des capsules de bière en bouche, mis des mégots dans le nez et lui avoir fait manger de la fricadelle trempée dans des cendres. Il dira encore que personne n’a été forcé de commettre ces faits.

Habitat

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Dubois Raymond, lundi 6 mai 2019, 14:37

    TRISTESSE - TRISTESSE

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko