Accueil Belgique

Témoignage: «Une approche en douceur, très progressive»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Employée dans le secteur financier, Cathy a connu les premiers symptômes du burn-out en septembre dernier. Après un mois de « déni », elle s’est finalement résolue à chercher du soutien ; ce sont son employeur et son assureur qui l’ont orientée vers le programme d’Elke Van Hoof, qu’ils ont entièrement financé. Puisqu’elle s’inspire des grands traumatisés, « l’approche est très progressive et en douceur », confie Cathy, qui a repris le boulot fin 2018, après deux mois de repos forcé – d’abord à mi-temps, elle a progressivement augmenté sa charge de travail et travaille aujourd’hui à 4/5e.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs