Accueil Société

Meurtre de Julie Van Espen: le suspect aurait avoué avoir tué la jeune fille

L’homme de 39 ans a été condamné à 4 ans de prison pour viol mais était en liberté en attente de son procès en appel.

Temps de lecture: 3 min

La police de la navigation a découvert lundi le corps de l’étudiante de 23 ans Julie Van Espen dans le canal Albert à Merksem, a indiqué le parquet d’Anvers. Ce dernier a ajouté qu’il poursuivait pour assassinat un homme arrêté plus tôt dans la journée à Louvain. Il s’agit d’un individu de 39 ans, connu de la justice.

Selon les informations de Het Laatste Nieuws, l’homme de 39 ans aurait fait des aveux dans la soirée. Le quotidien flamand cite des sources proches de l’enquête.

Un lourd passé judiciaire

Le parquet a confirmé lundi soir que le suspect avait déjà un passé judiciaire. Selon plusieurs médias, l’homme aurait été condamné deux fois pour viol. Il aurait également commis différents vols pour entretenir sa dépendance à la drogue.

Dans la foulée de l’émission de la chaîne publique flamande, le cabinet de Koen Geens a encore donné des informations supplémentaires sur le suspect. « Celui-ci a purgé quatre ans et demi de prison entre 2004 et 2008 notamment pour des vols, des infractions routières, du recel et le viol d’une adulte », indique-t-on.

Fin 2016, il a commis un vol avec violence et un viol pour lesquels il a fait deux mois et demi de détention préventive. Au moment du renvoi de l’affaire par la chambre du conseil vers le tribunal correctionnel, début 2017, la chambre du conseil a décidé de le relâcher sous conditions, dans l’attente de son procès.

Le tribunal correctionnel d’Anvers l’a condamné cette même année à quatre ans de prison. « L’arrestation immédiate de l’individu, requise par le parquet, n’avait pas été prononcée par le tribunal. L’homme a fait appel et son dossier a été examiné en mai 2018 par la cour d’appel d’Anvers. A cette audience, l’agenda des conclusions avait été porté à novembre 2018. A cette date, l’affaire a toutefois été postposée pour une durée indéterminée. La dernière condamnation n’est donc pas encore définitive et ne peut donc pas encore être exécutée », expliquait le cabinet lundi soir.

Les faits

Julie Van Espen devait se rendre à vélo à Anvers, où elle avait rendez-vous avec des amies samedi soir. Elle n’est cependant jamais arrivée à destination et son corps a été retrouvé lundi dans le canal Albert, où des affaires à elle avaient déjà été retrouvées. Un médecin légiste et le laboratoire ont rejoint sur place le juge d’instruction et le parquet pour effectuer les constatations officielles.

L’Université d’Anvers où l’étudiante suivait une formation en Relations internationales, a mis ses drapeaux en berne à l’entrée principale (Prinsstraat) et au rectorat (Middelheimlaan). Le cursus que suivait la jeune fille est suspendu de lundi à mercredi.

Habitat

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Matielig Rino, mardi 7 mai 2019, 10:57

    Les parents doivent déposer plainte contre les tribunaux et juges, ce sont EUX les principaux responsable de la mort de cette jeune fille , ce sont EUX les assassins !!!

  • Posté par Surmont Willy, mardi 7 mai 2019, 13:07

    Oui et non! La volonté de certains partis séparatistes de vouloir saper les institutions régaliennes de notre Belgique a sciemment été orchestrée pour démontrer que notre pays ne "fonctionne" plus! Les moyens mis à la disposition de notre justice ont été drastiquement diminués par les ministres fédéraux du Nord pour arriver à cette conclusion! C'est un effet pervers et il est temps que ces manœuvres cessent sous peine de voir effectivement notre pays s'évaporer! C'est le rêve de la NVA qui arrive ainsi, mine de rien et de façon parfaitement hypocrite, a nous démontrer que la Belgique ne fonctionne plus! Priver nos institutions pour arriver à ces fins est criminel et je ne veux pas être à la place de B D W et Cie qui portent une large part de responsabilités dans les risques ainsi encourus par notre population!

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko