Accueil Culture Musiques

Concours Reine Elisabeth: tout comprendre de la reine des compétitions musicales

L’édition 2019 du concours Reine Elisabeth est cette fois consacrée au violon. Elle se déroulera du 29 avril au 25 mai. Tout comprendre sur ce concours de prestige.

Temps de lecture: 2 min

C’est la 19e édition de ce concours international de musique, où s’affrontent des musiciens dont la formation est déjà confirmée.

Les candidats

Sur 172 candidats, 71 ont été admis pour passer le concours Reine Elisabeth. Ils sont âgés de 18 à 30 ans. Musiciens confirmés, ils sont à l’aune de leur carrière professionnelle. Ce concours est donc considéré comme le « must » des concours musicaux et permet de faire éclore de jeunes talents. Les candidats viennent du monde entier, du Japon à l’Australie en passant par la Russie ou encore la Roumanie.

Pour ces jeunes musiciens, à quoi servent les concours musicaux ?

Une édition, une discipline

Cette année, en effet, c’est le violon qui est à l’honneur. Lorenzo Gatto, violoniste belge et membre du jury revient sur la réalité du métier de violoniste.

Parmi les candidats, la seule candidate belge, âgée de 25 ans, Sylvia Huang trace son chemin avec assurance et maîtrise vient de passer la demi-finale ce lundi.

Le concours pour les retardataires

La première phase du concours et la demi-finale se sont déroulées à Flagey. Sur les 71 candidats du départ, 24 atteignent cette épreuve. La finale verra s’affronter 12 candidats au Palais des Beaux-Arts du 20 au 25 mai.

Nous en sommes donc aux demi-finales. Une sélection plutôt sage. 15 femmes et 9 hommes, issus principalement des États-Unis (8 candidats dont 3 possédant une double nationalité) et étant majoritairement d’origine asiatique (4 Japonais, 5 Coréens, dont 2 ayant une double nationalité – les Américains étant aussi d’origine asiatique), comme le laissait présager la première sélection du concours.

Les demi-finales vont se poursuivre jusqu’à ce samedi. Chaque demi-finaliste donnera un récital de plus ou moins 40 minutes avec accompagnement piano et jouera un autre jour un Concerto de Mozart avec l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, dirigé par Jean-Jacques Kantorow. Samedi 11 mai, en fin de soirée, les 12 finalistes seront dévoilés.

Nos coups de coeur de la demi-finale du Reine Elisabeth

Le carnet de bord du « Soir »

Chaque jour, Maud Duchesnes, musicienne et musicologue, suit pour Le Soir le marathon du Reine Elisabeth. Chaque jour, elle nous livre ses sentiments, ses impressions, ses coups de cœur et tous les petits détails qui lui ont tapé dans l’oreille.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs