Accueil Société Régions Namur-Luxembourg

5,5millions de travaux par Infrabel en Haute-Meuse

Le gestionnaire du réseau ferroviaire belge poursuit une vague d’aménagements entre Namur et Dinant. Pour la sécurité et le confort des usagers, mais aussi en soutien du fret sur la ligne Athus-Meuse.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Etonnant comme procédé, du moins pour celui qui n’y est pas habitué. Le long de la voie, juste à côté de la gare, des panneaux de métal forment un mur en bordure de l’empierrement. A leurs pieds, un énorme tube de béton de 500 tonnes a été coulé sur place. C’est le futur couloir sous voies dont sera bientôt équipée la gare de Godinne. « Nous allons ensuite créer un passage sous les rails, dans lequel la forme de béton sera poussée, explique Frédéric Sacré, porte-parole d’Infrabel. Les travaux ont débuté en mars, et là, nous venons de terminer le coffrage. La poussée du couloir se fera le week-end de la Pentecôte, à l’aide d’un vérin, à une vitesse de 4 mètres par heure. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Namur-Luxembourg

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs