Accueil Belgique

L’Europe, sous le vent des fuites du gaz de schiste

Des chercheurs liégeois ont trouvé, dans les Alpes suisses, un gaz précurseur d’ozone vraisemblablement issu des puits de gaz de schiste américains.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Une nouvelle pierre dans le jardin des gaz de schiste ? Une étude à laquelle ont participé des chercheurs travaillant au laboratoire de physique atmosphérique et solaire de l’université de Liège a mis en évidence des concentrations croissantes d’éthane au-dessus des Alpes suisses à un endroit où, avant 2009, elles baissaient. Ce gaz serait issu des puits américains d’où l’on extrait du gaz de schiste au moyen de la fracturation hydraulique. Un procédé qui provoque des fuites de méthane (CH4) et d’un gaz « cousin », l’éthane (C2H6).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs