Accueil Monde

Mexique: le «tueur de flics» est belge

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Adopté autant par les militaires que les policiers, apprécié dans le jeu vidéo Call of Duty, le pistolet FN Five-Seven est également très prisé des cartels mexicains qui le surnomment « Mata Policías », tant il se moque des gilets pare-balles et autres protections. Un de ces semi-automatiques, illégalement importé des Etats-Unis, figurait notamment dans l’arsenal saisi chez Eduardo Arellano Félix, le boss du cartel de Tijuana, arrêté chez lui par la police fédérale mexicaine en octobre 2008. D’autres cas de membres de cartels et de criminels arrêtés en possession d’un Five-Seven ont également été identifiés, notamment sur cette vidéo et dans cette publication de la presse mexicaine .

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs