Accueil Société

Meurtre de Julie Van Espen: le suivi des délinquants sexuels doit-il être amélioré?

Le meurtre de Julie Van Espen relance le débat sur la surveillance des auteurs de faits de mœurs. Faut-il étendre la prise en charge thérapeutique obligatoire ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 1 min Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Gabriel Jacqueline, mercredi 8 mai 2019, 20:38

    Combien de morts faut-il pour effectuer des changements dans les règles? Le manque de moyens me semble une bien piètre raison.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs