Accueil Économie Consommation

BelgianArms : Amnesty demande une commission d’enquête parlementaire

Une enquête collective menée en collaboration avec « Le Soir » prouve que des armes assemblées en Belgique sont exportées dans des pays qui commettent des crimes de guerres. Amnesty International Belgique réagit.

Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 2 min

Amnesty International Belgique n’a pas tardé à réagir à l’enquête #BelgianArms, publiée ce mercredi par Le Soir, Knack et la VRT : dénonçant « l’irresponsabilité de la Région wallonne dans ses exportations d’armes à des pays qui commettent des crimes de guerre, en violation flagrante de ses engagements internationaux et de sa propre législation », l’ONG demande la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire.

Un décret wallon de 2012 bannit en effet toute exportation d’armes « s’il existe un risque manifeste que la technologie ou les équipements militaires dont l’exportation est envisagée servent à la répression interne ou s’il existe suffisamment d’indications à l’égard d’un pays destinataire donné que l’exportation y contribuera à une violation flagrante des droits de l’homme »

« À plusieurs reprises, nous avons alerté les différents gouvernements wallons qui octroient depuis plusieurs années des licences d’exportation d’armes à destination de l’Arabie saoudite sur les risques de les voir utilisées pour commettre des violations du droit international humanitaire au Yémen, et de se mettre ainsi en contradiction flagrante avec le Traité sur le commerce des armes, qui impose notamment le principe de précaution », précise Philippe Hensmans, directeur d’Amnesty Belgique.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Raurif Michel, mercredi 8 mai 2019, 14:13

    Les armes tuent. Tel est votre scoop de l’édition du matin. C’est une vérité et c’est la raison pour laquelle on les fabriquent, les armes ! Au lieu de vous émouvoir, allez-vous plutôt vous apitoyer dans les pays acheteurs d’armes. Dans toutes les contrées du monde, tous les gouvernements, sans distinction de race ou de couleur ont des usines qui fabriquent des armes et surtout, qui les vendent. Si la Belgique est en première ligne, c’est grâce à la qualité de ses ouvriers qui sont parmi les meilleurs du monde en matière d’armes. Allez vendre vos salades à ses pays-là. Quand on voit ce que vendent, certain pays, il vaut se taire. Soyez fier de la qualité du travail des ouvriers belges. Lorsque la FN fait une restructuration, vous êtes les premiers a crié au scandale, à la perte d’emplois et à toutes sortes de jérémiades ! Alors, svp, taisez-vous, circulez il n’y a rien à voir.

  • Posté par Graas Thierry, mercredi 8 mai 2019, 13:52

    Tiens, je ne peux m'empêcher en lisant cet article, de me poser la question de savoir si les cris d'orfraie que l'on pousse (légitimement, j'en conviens) depuis quelque temps au sujet des expéditions wallonnes d'armes vers cette sinistre dictature moyenâgeuse seraient aussi audibles s'ils concernaient des ventes flamandes d'armes vers ce même état voyou ...

Plus de commentaires

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
Geeko Voir les articles de Geeko VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb