Accueil Élections fédérales 2019

Ecolo et le MR se battent, le PS assiste: la stratégie des partis pour les élections

Les rouges assistent, circonspects et pas mécontents, au pugilat entre les bleus et les verts. La ligne de campagne est toute tracée : pas de polémique si possible, et « on est sur le terrain ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Drôle de campagne ? Il semble qu’au fond, tout est dit, au moins depuis les communales d’octobre et la suédoise en décembre, deux séquences fortes où les partis, dans la majorité et l’opposition, se sont livrés, exprimés, dépensés, disputés, positionnés, à satiété. On a compris. Et voilà le tableau.

Un trait se détache malgré tout aujourd’hui : l’hyper conflictualité entre MR et Ecolo. Etant entendu qu’une campagne, c’est une course où chacun s’élance dans son couloir mais aussi un sport de combat où chacun y va, bleus et verts ne se lâchent plus. Ils sont montés sur le ring aux premières polémiques sur les marches pour le climat il y a deux ou trois mois, ils n’en descendent plus, ils se cognent sans les gants depuis.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Camal André, jeudi 9 mai 2019, 22:30

    Le MR est comme le roquet qui aboies sur l'arbre contre lequel il vient d'uriner. Je ne vois pas où est le pugilat.

  • Posté par Bayens Remi, jeudi 9 mai 2019, 11:39

    Nous sommes bien dans une particratie.Je demande encore toujours qui sont les candidats (personnes) qui se présenteront dans ma circonscription . Que feront-ils concrètement s'ils sont élus ? Je me demande qui me représentera et que fera t'il pour nous. A qui dois-je m'adresser si j'ai un problème ? En tout cas je l'ignore. Maintenant, il faut s'adresser à un parti et c'est lui qui m'orientera peut-être. Je ne suis pas affilié à un parti, ce qui m'intéresse est qui (la personne) me représentera dans les problèmes qui peuvent me préoccuper. Je pourrais alors voir quel est le travail que l'élu (et non pas son parti) a effectué et en fonction de cela je ferais mes choix. Actuellement nos élus obéissent à ce que leur parti leur impose. Cela ne donne pas confiance. Nous vivons dans une drôle de démocratie.

Aussi en Élections fédérales 2019

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs