Le co-fondateur du parti Islam est condamné à six mois de prison avec sursis pour discrimination

Le co-fondateur du parti Islam est condamné à six mois de prison avec sursis pour discrimination

En avril 2018, le co-fondateur du parti Islam, Redouane Ahrouch, avait créé la polémique sur le plateau de « C’est pas tous les jours dimanche » en refusant de saluer et de regarder la chroniqueuse Emmanuelle Praet, sous pretexte que c’est une femme. Selon les informations de Sudpresse, l’homme politique a été condamné par le tribunal correctionnel de Bruxelles à six mois de prison avec sursis.

Redouane Ahrouch, conseiller communal à Anderlecht et ancien chauffeur de bus à la Stib, a dévoilé début 2018 le programme du parti qui prône l’établissement d’un État islamique en Belgique ainsi que l’instauration de la charia (loi islamique). Il s’était alors notamment montré favorable à la séparation des hommes et des femmes dans les transports en commun.

Le parti Islam s’attire les foudres

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous