Didier Reynders sur la vidéo polémique contre Ecolo: «C’était probablement un peu excessif»

Didier Reynders ©D.R
Didier Reynders ©D.R

Le clip controversé du MR accusant Ecolo de vouloir taxer la viande est « probablement un peu excessif », a reconnu jeudi sur Bel RTL la tête de liste du MR bruxellois à la Chambre, Didier Reynders. « Ça fait partie des caricatures de campagne, c’est probablement un peu excessif, comme beaucoup de propos dans une campagne électorale », a-t-il reconnu, avant de noter que Groen proposait d’interdire la publicité pour la viande.

Depuis mardi après-midi, une vidéo du MR qui dénonce la volonté des verts de « taxer la viande » fait beaucoup parler. Il s’agit d’une fausse information puisqu’une « taxe viande » ne figure ni dans le programme d’Ecolo, ni de Groen.

Laruelle (MR) : « La seule chose qui me dérange dans cette vidéo, c’est mon jeu d’actrice »

Dans un autre dossier sur lequel s’écharpent le MR et Ecolo, celui de la réforme du système des voitures de société, le vice-Premier ministre MR du gouvernement démissionnaire détaille davantage la proposition de Françoise Schepmans de remplacer les voitures salaire par une prime au logement.

« Plutôt que de payer une ’voiture salaire’ à son employé, pourquoi un employeur ne paierait-il pas son emprunt hypothécaire ? Le salaire qu’un travailleur gagne avec sa voiture de société, il pourrait le demander comme avantage pour acquérir un logement. Aux mêmes conditions, en ne perdant pas un euro en poche. Ce choix lui serait laissé, ou celui d’un budget mobilité », expose M. Reynders dans Sudpresse.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. BELGIUM ROYALS PATERNITY TRIAL

    À avoir trop de pères, Delphine Boël n’en a eu aucun

  2. Selon son avocat M
e
 Marc Uyttendaele, «
la souffrance de Delphine Boël est toujours là.
»

    Affaire Delphine Boël: la justice et l’ADN ont eu raison du déni d’Albert II

  3. Les dépenses en soins de santé vont augmenter, en raison des coûts technologiques.

    Manifestation nationale: des experts plaident pour refinancer la Sécurité sociale

La chronique
  • Lettre du Brexit: Cela fait bizarre d’écouter un opéra sans voix

    Par Marc Roche

    Il y a en ce moment au 10 Downing Street un homme épanoui. Boris Johnson arbore l’air réjoui et apaisé de celui à qui Dame Fortune rend enfin belle et bonne justice après lui avoir fait si longtemps antichambre. Le Premier ministre irradie littéralement de plaisir. On le comprend. Lui qui a toujours abhorré la construction européenne se retrouve au centre de la fête du départ officiel de l’Union européenne prévu pour le 31 janvier.

    Mais quelle fête au juste ? A part une toute nouvelle pièce de monnaie de 50 pence commémorant l’événement, le largage des amarres passe inaperçu. La reprise de la course solitaire au grand large succédant à plus de quatre décennies d’arrimage au Vieux continent ne donne lieu à aucune célébration populaire. Ni feu d’artifice, ni street parties. Le début d’une ère nouvelle est marqué dans l’indifférence générale des sujets de Sa Majesté.

    Un...

    Lire la suite

  • Par Béatrice Delvaux Editorialiste en chef

    Delphine Boël reconnue par Albert II: ainsi soit-elle!

    Delphine Boël est la fille du roi Albert II. La belle affaire ! Il n’y avait plus que le roi pour le nier. Contre l’évidence – son comportement passé envers cette petite fille, sa propre connaissance des liens qui l’unissaient à elle – et contre toute sagesse. Mais surtout contre tout respect pour son enfant. Et c’est là toute la disgrâce de cette histoire.

    Aujourd’hui, Albert II déclare dans un communiqué qu’il veut mettre un terme « dans l’honneur et la dignité » à cette « ...

    Lire la suite