Accueil Société

Le pape François oblige légalement le clergé à signaler les abus sexuels

Le pape a dévoilé ce jeudi une législation plus stricte concernant les faits de mœurs.

Temps de lecture: 2 min

Le pape François a dévoilé jeudi une législation plus stricte obligeant prêtres, religieux et religieuses à signaler tout soupçon d’agression sexuelle ou d’harcèlement, ainsi que toute couverture de tels faits par la hiérarchie de l’Eglise. Une annonce qui fait suite aux nombreux scandales sexuels qui ont bousculé l’église.

Tous les diocèses de la planète sont en outre obligés d’ici à un an à mettre en place un système accessible au public pour déposer des signalements d’abus sexuels potentiels, qui seront examinés dans un délai de 90 jours.

Ces décisions ont été prises dans un «motu proprio», c’est à dire une lettre émise directement par le pape, qui modifie la législation de l’Eglise (le droit canon).

« Conversion des coeurs »

Le souverain pontife a néanmoins souhaité que le secret de la confession demeure absolu, ce qui exclut donc une dénonciation de faits rapportés par un fidèle dans le confessionnal.

Dans l’introduction de cette lettre apostolique intitulée «Vous êtes la lumière du monde», le pape François souligne que «les crimes d’abus sexuel offensent Notre Seigneur, causent des dommages physiques, psychologiques et spirituels aux victimes».

«Il est bien que soient adoptées au niveau universel des procédures visant à prévenir et à contrer ces crimes qui trahissent la confiance des fidèles», ajoute-t-il.

«Pour que ces phénomènes, sous toutes leurs formes, ne se reproduisent plus, il faut une conversion continue et profonde des coeurs, attestée par des actions concrètes et efficaces qui impliquent chacun dans l’Eglise», commente le pape.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Camal André, jeudi 9 mai 2019, 22:23

    Faire croire prend ici tout son sens. Du bas au haut de la hiérarchie, la complicité est totale sans compter celle d'un paquet de laÏcs.

  • Posté par Rousseau Jean-pierre , jeudi 9 mai 2019, 17:33

    Enfin...

  • Posté par Smyers Jean-pierre, jeudi 9 mai 2019, 16:27

    Où est la "légalité" de cette bulle papale? Le Droit Canon primerait donc sur la loi civile? Alors, pourquoi s'indigner quand d'aucuns réclament que la Charia s'applique et supplante la loi civile? Je ne vois aucune différence.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko