Accueil Culture Scènes

Le cinéma à l’assaut du théâtre

Bergman, Visconti, Cassavetes, Woody Allen... Les maîtres du cinéma sont les nouveaux rois des planches, où on ne cesse plus d’adapter leurs films.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Le cinéma a, depuis toujours, puisé son inspiration à des sources multiples. C’est un vampire gourmand, qui se repaît notamment du sang du théâtre. Des classiques du répertoire, comme Macbeth (Shakespeare, par Orson Welles), Hamlet (Shakespeare, par Laurence Olivier), L’Avare (Molière, par Jean Girault et avec Louis De Funès), Tartuffe (Molière par Depardieu), Cyrano de Bergerac

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Rideau De Bruxelles , jeudi 9 mai 2019, 20:27

    « Bergman, disparu il y a juste 100 ans »... Bergman est mort en 2007.

  • Posté par Rideau De Bruxelles , jeudi 9 mai 2019, 20:09

    À la lecture de ces articles, on comprend (vu que c’est martelé à plusieurs reprises) que s’il y a beaucoup d’adaptations de films au théâtre depuis quelques années, c’est parce que... (roulement de tambour)... on manque d’auteurs ! Ou en tout cas de bons auteurs ! Mes ami.e.s autrices et auteurs apprécieront. Le bon vieux coup du « il n’y a plus d’auteurs ». Ou comment justifier, par une affirmation lapidaire, sa propre paresse intellectuelle, son manque de curiosité et son nombrilisme. Michael Delaunoy Metteur en scène Directeur du Rideau de Bruxelles

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs