Accueil Économie

SNCB : les tarifs font débat

Patrons, syndicats et utilisateurs ont présenté leurs priorités pour le futur « nouveau plan de transport » de la SNCB. Celui de 2017. Leurs analyses incitent à faire… juste l’inverse de ce que l’actuel gouvernement soutient.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Dessine-moi le train de demain. En termes moins littéraires, c’est ce que la commission infrastructures du Parlement a proposé aux représentants de la société civile. Les députés marquent ainsi le début des discussions sur le prochain plan de transport de la SNCB qui doit être appliqué le deuxième dimanche de décembre 2017. Le matin, patrons et syndicats ont développé leurs priorités pour le rail de demain, d’une seule et même voix, à travers l’avis du conseil central de l’économie. L’après-midi, ce sont les associations de voyageurs (TreinTramBus, Test-Achats, Navetteurs.be et Inter-Environnement Wallonie), d’une seule voix également, qui ont présenté leurs doléances ferroviaires. À lire entre les lignes, patrons, syndicats et utilisateurs réclament du Groupe SNCB et du gouvernement… à peu près l’inverse de la tendance actuelle : plus de trains, plus de moyens, d’investissements et des ambitions de mobilité mieux structurées.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs