Stefan Everts, touché par la malaria, amputé de son gros orteil après en avoir déjà perdu six autres

Stefan Everts, touché par la malaria, amputé de son gros orteil après en avoir déjà perdu six autres
Belga image

L’ancien champion du monde de motocross avait déjà perdu six orteils et doit maintenant vivre sans le moindre orteil au pied droit. C’est ce que rapporte Het Belang van Limburg ce jeudi.

Toutes ces amputations sont dues à la malaria qui lui avait presque coûté la vie l’an dernier. Il avait attrapé la maladie lors d’une course caritative au Congo. Le Limbourgeois était entre la vie et la mort durant plusieurs jours mais s’en était finalement sorti.

Stefan Everts a remporté dix titres de champion du monde (1x 125cc, 3x 250cc en 6x 500cc/mx1) et avait remporté 101 courses en Grand Prix. Il est considéré le meilleur pilote de motocross de tous les temps. Il occupe actuellement un rôle de team manager. Le Limbourgeois a remporté de nombreux prix dans sa carrière dont cinq fois le titre de Sportif de l’année (seul Eddy Merckx a fait mieux avec six titres) et a reçu en 2003 le titre national du Mérite Sportif.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Vettel n’a pris que la cinquième place en France. @News

    Par DOMINIQUE DRICOT

    Formule 1

    Vettel-Leclerc: passation de pouvoir en Formule 1?

  • PHOTONEWS_10801690-052

    Par Dominique Dricot

    Formule 1

    Romain Grosjean: surfait ou malchanceux?

  • Le «
Cross Car
» se pratique sur des circuits de rallycross qui alternent terre et asphalte.

    Par Thierry Wilmotte

    Moteurs

    Thierry Neuville revient aux sources du Cross Car

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Le message du président Prévot est clair
: «
Le CDH n’a pas vocation à être le porteur d’eau d’autres partis pour régler leurs difficultés
».

    Négociations gouvernementales: pression sur le CDH qui ne veut pas craquer

  2. Jouet ou rebut, Fourchette
? Woody va devoir payer de sa personne pour que le petit nouveau de la bande accepte son destin et cesse d’avoir envie de se jeter à la poubelle
!

    «Toy story 4»: vers l’infini, au-delà... et un peu plus loin encore!

  3. La source du problème pour les communes
: les contractuels sont devenus plus nombreux que les «
agents nommés
».

    Pensions des agents statutaires: un surcoût d’un milliard pour les communes

Chroniques
  • Europe: le grand gâchis des chefs d’Etat

    A la fin de cette semaine, la Commission européenne aura (en principe) un nouveau président. Homme ou femme, quelles que soient ses qualités intrinsèques, il ou elle sera le produit d’une vraie déception démocratique et d’un moment qui ne grandit pas la mécanique européenne de pouvoir. Le processus qui l’aura fait sortir du lot renoue en effet avec les travers d’antan : la vieille méthode du choix de l’entre-soi, du fait de princes qui se mettent d’accord sur un nom au terme de palabres tenues dans le plus grand secret....

    Lire la suite