Accueil Fiscalité

La fiscalité, ce n’est pas seulement une affaire de fric

Le pouvoir d’achat est au centre des débats avant ces élections. L’idée que la feuille d’impôts serait l’ennemi de la fiche de paie est une thèse est répandue. Mais attention : il y va aussi d’un choix de société.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Le discours est largement répandu, en Belgique comme ailleurs, que la première tâche des dirigeants politiques, après avoir obtenu la confiance des électeurs, serait de leur « rendre du pouvoir d’achat ».

Il serait donc naturel d’associer fiscalité et pouvoir d’achat. Plutôt : d’opposer la fiscalité au pouvoir d’achat, comme l’avers et le revers de la même pièce. Ou mieux : deux vases communicants, où le liquide monte dans l’un quand il descend dans l’autre. Vraiment ?

Mieux vaut cependant saisir les ressorts profonds de cette approche, ce qu’elle présuppose, ce qu’elle sous-entend.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par INSTITUT SAINTE MARIE , mardi 14 mai 2019, 19:12

    L’État belge (et plus encore, la Wallonie) est un Etat qui taxe maximalement mais les services rendus par l'Etat sont vraiment bien loin d'être à la hauteur des prélèvements (lesquels sont dans le trio de tête dans l'Union européenne). Mon choix de société sera donc de disposer d'un Etat nettement plus performant et moins gourmand. D'autres Etats y arrivent. Nous le pouvons.

  • Posté par Reginster Jean-luc , samedi 11 mai 2019, 17:09

    Vous avez raison, la fiscalité , c'est infiniment plus qu'une affaire de gros sous. C'est une branche du majeure du droit public qui concerne la quasi totalité des circonstances de la vie privée, dont sa partie professionnelle. Cela s'intègre dans un contexte international qui organise en profondeur les rapports entre les économies nationales. Ce sont des codes volumineux, des traités entre Etats, des milliers de règles nouvelles chaque année, une matière d'une complexité sans nom. L'aborder au travers de slogans politiques, c'est la garantie de débiter un catéchisme de bêtises. Alors de grâce, soyez prudents !

Aussi en Fiscalité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs