Accueil Culture Scènes

Un «J’accuse» à l’heure la plus sombre de la nuit

Comme un caillou dans la botte de l’Europe, le Nimis Groupe scrute sa politique migratoire de A à Z. Un travail documentaire spectaculaire, avec des témoins de première main, en plein durcissement des politiques et de l’opinion publique sur la question des migrants.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Dans le flux continu de l’actu, on ne les voit même plus. Des milliers de noyés en Méditerranée, des « marées humaines » aux portes – aux murs – de la Hongrie, des grappes d’hommes échoués sur les barbelés de Mellila, des villages de réfugiés improvisés dans un parc bruxellois : sous le rouleau compresseur de l’information, le migrant n’est plus qu’un vague cliché nourrissant les discours sécuritaires de politiques décomplexés. Quand un enfant meurt sur une plage, l’émotion nous étrangle, mais quand ce sont des milliers qui périssent, ils en deviennent des chiffres, des abstractions.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs