Philippe Lamberts (Ecolo) fiché par Monsanto comme «opposant au glyphosate»

Philippe Lamberts (Ecolo) fiché par Monsanto comme «opposant au glyphosate»

Le nom du chef de groupe des Verts/ALE au Parlement européen, l’eurodéputé Philippe Lamberts (Ecolo), apparaît dans un listing de quelque 200 personnalités que le groupe américain Monsanto aurait secrètement fichées en France en fonction de leur positionnement sur les pesticides, notamment le glyphosate. L’eurodéputé belge en a été averti par le quotidien Le Monde qui, avec la chaîne France 2, révèle l’existence de ce fichage, a appris vendredi Belga auprès de l’intéressé.

La Commission européenne plie devant le lobby des pesticides

Identifié dans le fichier parmi les plus opposés aux pesticides, la tête de liste Ecolo à l’élection au Parlement européen y voit ironiquement «plutôt un honneur». «Je vais consulter un avocat pour évaluer l’attitude à adopter, en fonction de la législation en Belgique», a commenté M. Lamberts, dans une première réaction.

Contacté dans la foulée, «Le Monde» a indiqué à Belga qu’aucun autre Belge ne figurait sur cette liste, où M. Lamberts semble avoir été estampillé français par erreur, sans doute en raison de sa forte présence médiatique dans le débat sur les pesticides outre-Quiévrain.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous