Accueil Économie

de Callataÿ: «Il faut un dividende carbone en compensation d’une taxe carbone»

Pour en débattre, deux fiscalistes, Thierry Afschrift et Sabrina Scarna, et un économiste, Etienne de Callataÿ.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Peut-on réconcilier les préoccupations relatives à la « fin du monde » et à la « fin du mois » ? Les craintes des gilets jaunes à ce sujet sont-elles fondées ?

EdC. Il y a un grand malentendu à ce sujet car il n’y a aucune contradiction entre politique sociale et environnementale, il n’y a pas lieu de les opposer. L’idée de taxer les comportements les plus polluants induit en effet que l’on puisera davantage dans les poches des riches vu que ce sont eux qui, par leur comportement, ont l’empreinte environnementale la plus élevée. Le corollaire de cette taxation du carbone est le dividende carbone qui y est couplé : on taxe au prorata de leurs émissions polluantes et on redistribue le tout à chacun de manière égale de sorte que, relativement, les personnes aux revenus les moins élevés sont gagnantes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs