Accueil

Donald Tusk: «Le bloc occidental ne doit pas être remis en cause»

Le président du Conseil européen, le Polonais Donald Tusk, a été sacré ce vendredi soir « homme de l’année » par le quotidien polonais Gazeta Wyborcza, avec lequel « Le Soir » est associé dans le réseau LENA. Cet entretien a été réalisé par nos collègues polonais à cette occasion. Nous en publions ici une version amplement raccourcie, centrée sur les préoccupations et enjeux européens.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

Donald Tusk, président du Conseil européen, Premier ministre polonais entre 2007 et 2014et ancien président de la Plateforme civique.

En décembre 2014, lorsque vous preniez les rênes du Conseil européen, vous mettiez en garde contre le retour de l’histoire en Europe. N’avez-vous pas l’impression que, cinq ans plus tard, l’Europe s’est fait rattraper par l’histoire ? Les adversaires qui nous entourent montent en puissance et nous sommes en Pologne de plus en plus divisés.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs