Accueil Économie Entreprises

Mark Zuckerberg sur les contenus haineux véhiculés sur Facebook: «Nous avons une responsabilité immense»

Le patron de Facebook était à l’Elysée, pour discuter avec Emmanuel Macron des moyens de lutter contre les contenus haineux.

Temps de lecture: 2 min

Le président français Emmanuel Macron et le patron de Facebook Mark Zuckerberg ont discuté vendredi à l’Elysée des moyens de lutter contre les contenus haineux, alors que la pression s’intensifie pour réguler les réseaux sociaux et tout particulièrement Facebook.

Un co-fondateur de Facebook appelle à démanteler le réseau social

La France envisage de promouvoir une loi qui obligerait les réseaux sociaux à retirer les contenus signalés dans les 24 heures, sous peine d’une forte amende, et souhaite promouvoir une telle régulation au niveau européen.

« Il faut de nouvelles règles »

Sur le plateau de France Télévisions, le PDG de Facebook assume sa part de sa responsabilité par rapport aux contenus haineux véhiculés sur le réseau social : « Nous avons une responsabilité immense. C’est pourquoi nous devons faire en sorte que ces messages n’apparaissent pas sur notre plateforme. Il faut de nouvelles règles qui spécifient la responsabilité des entreprises d’une part, et celle des gouvernements, de l’autre. »

En ce qui concerne la sélection des contenus à supprimer sur le réseau social, Mark Zuckerberg ne croit justement pas « qu’une entreprise privée, seule, doit prendre ce genre de décision ». « Je ne pense pas que la définition de ce qui est dangereux puisse être donnée par une seule entreprise », conclut-il.

Facebook : les posts privés sont lus par des sous-traitants

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière