Accueil Sports Basket Euromillions League

Battu par Mons, le Spirou n’a plus la forme (69-74)

Mons n’a pas été mené la moindre seconde.

Temps de lecture: 2 min

Le Spirou est passé à côté d’une seconde chance de sécuriser sa troisième place et de profiter du nouveau faux-pas du Brussels contre Leuven. Le derby hennuyer est tombé dans l’escarcelle de l’équipe la plus constante sur l’ensemble de la rencontre.

Day-off, déconvenue, prestation à oublier… Les mots sont nombreux pour décrire la soirée du Spirou, voulue grandiose par les dirigeants dans un Dôme plus fourni qu’à l’accoutumée, mais enrayée tant l’efficacité offensive des Spirou a frôlé le néant.

1/13 à trois points, 8/20 à deux points et seulement trois paniers inscrits après seconde chance, malgré neuf rebonds offensifs, les troupes d’Angillis pataugeaient complètement en première mi-temps.

Dans le chef des Montois, on défendait très haut pour stopper le jeu de Dario Hunt qui ne trouvait que difficilement la faille, tandis que Smith rayonnait offensivement, aux aguets pour profiter de chaque perte de balle carolo.

Face au besoin criant de points, le coach des locaux misait grandement sur son artilleur Matt Mobley (17 minutes en première mi-temps) qui n’était pas à la hauteur des attentes (2/9 aux tirs) et s’offrait même le luxe de ne pas s’échauffer à la mi-temps, prouvant la nonchalance qu’on lui regrette dans le camp carolo.

Au retour des vestiaires, Jones endossait son maillot de leader de l’équipe et mettait rapidement fin à la première tentative des Carolos de réduire leur retard, tandis que Moris multipliait les tirs assassins à trois points et Mortant pénétrait dans la défense des Sambriens avec bien trop de facilité (38-55).

Katic hurlait de rage sur le banc, insatisfait par la concentration de ses coéquipiers, tandis que Libert tentait d’insuffler un sursaut d’orgueil sur le terrain en élevant la voix. C’est finalement de Dario Hunt que le déclic allait venir. Le pivot américain réalisait un quatrième quart à 12 points quand Angillis misait sur trois joueurs de plus de deux mètres sur le parquet.

Mons, dominé physiquement, Nikolic privé de temps de jeu au vu de sa prestation inqualifiable, s’en sortait malgré tout grâce à un mélange de contrôle offensif et d’insolente réussite sur les dernières secondes de possession.

Mons n’a besoin que d’un succès ou d’une défaite de Limbourg pour finir à coup sûr en cinquième position.

Le technique

SPIROU CHARLEROI 69

MONS-HAINAUT 74

Q.T. : 12-14, 11-22, 19-21, 27-17

Charleroi : 6/24 à 3, 18/37 à 2, 15/19 aux lf, 38 rbds, 13 ass, 20 f.

HUNT 4-12, Libert 3-2, Hervelle 0-5, Beane 2-3, SOROKAS 3-4, Katic 4-2, MARCHANT 2-2, MOBLEY 5-3, HAMMONDS 0-13.

Mons : / à 3, / à 2, / aux lf, rbds, ass, 23 f.

JONES 4-8, Cage 0-2, Mortant 0-7, SMITH 11-2, Van Caeneghem 2-0, LASISI 8-7, NIKOLIC 0-2, Moris 6-3, CHRABASCZ 5-4.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Euromillions League

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Basket, les résultats et classements Découvrez le programme du jour et le calendrier de la saison

Résultats et classements
SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb