Accueil Société Régions Bruxelles

Virtus à Anderlecht: la prévention, ça marche

Premier bilan du projet Virtus dans le centre historique d’Anderlecht. Tout comme Uneus (à Saint-Gilles), ou Silva (à Forest), cette action concertée de la police, du parquet et des acteurs de la prévention montre son efficacité.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Il se la joue discrète et modeste, le chef de corps de la zone de police Midi Alphonse Peeters. Mais lors de la présentation par le bourgmestre d’Anderlecht Eric Tomas (PS) des premiers résultats enregistrés par le projet Virtus dans le quartier de la place de la Vaillance, à Anderlecht, après huit mois de mise en œuvre, on ne peut s’empêcher de se souvenir que le policier est également à la manœuvre dans deux autres projets de prévention qui font leurs preuves : le projet Uneus à Saint-Gilles, dont nous avons déjà présenté les résultats impressionnants en termes de baisse de la criminalité enregistrée (Le Soir du 5 décembre dernier), et le projet Silva à Forest, lancé en même temps que Virtus, et dont on attend les premiers résultats, qui s’annoncent là aussi prometteurs (lire ci-dessous).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs