Gilets jaunes en France: 2.700 manifestants comptabilisés à 14h, la situation se tend à Nantes

Un manifestant à Paris ©AFP
Un manifestant à Paris ©AFP

Après bientôt six mois de mobilisation, le mouvement des « gilets jaunes » s’essouffle avec un acte 26 qui peine à mobiliser, même à Lyon ou Nantes censés être les épicentres nationaux du jour. Selon le ministère de l’Intérieur, ils étaient 2.700 manifestants dans l’ensemble de la France à 14h, dont 600 à Paris. Le comptage des autorités est cependant contesté par les «gilets jaunes».

À Lyon, les manifestants, dont Jérôme Rodrigues, ont commencé à défiler dans le calme et sous une averse de grêle en début d’après-midi, selon un journaliste de l’AFP.

Dérapage à Nantes

A Nantes, c’est Maxime Nicolle dit « Fly Rider » qui avait fait le déplacement. Rapidement, la situation s’est tendue. Vers 15h, une équipe de la Brigade anti-criminalité (BAC) a été la cible de jets de projectiles par des manifestants, conduisant à une intervention des forces de l’ordre et des tirs de LBD.

Il y a une semaine, le ministère de l’Intérieur avait recensé moins de 19.000 manifestants dans l’Hexagone – contre plus de 40.000 pour les organisateurs – soit la plus faible participation depuis le 17 novembre. Des chiffres bien inférieurs à ceux du 1er mai ou de la mobilisation des fonctionnaires jeudi.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous