Accueil Monde France

Manifestation des «gilets jaunes»: heurts à Nantes, un journaliste blessé par un tir de LBD

Le journaliste de la chaîne d’information CNews a été pris en charge par des «street medics» (secouristes de rue).

Temps de lecture: 2 min

Des heurts ont éclaté entre manifestants et forces de l’ordre samedi après-midi à Nantes à l’occasion de la 26e journée de mobilisation des «gilets jaunes». Plusieurs milliers de personnes, dont Maxime Nicolle, dit «Fly Rider», avaient commencé à défiler samedi après-midi à Nantes, d’abord dans le calme. Ils étaient 2.200 à manifester dans les rues de la préfecture de Loire-Atlantique, d’après une source policière.

> Gilets jaunes en France: 2.700 manifestants comptabilisés à 14h, selon le ministère de l’Intérieur

Puis, vers 15h, une équipe de la Brigade anti-criminalité (BAC) a traversé une rue et a été victime de jets de projectiles par des manifestants, conduisant à une intervention des forces de l’ordre et des tirs de LBD.

Un journaliste reporter d’images (JRI) de la chaîne d’information CNews a dit avoir été touché par un tir de LBD et a été pris en charge par des «street medics» (secouristes de rue). «J’ai reçu un tir de LBD au niveau du bas-ventre, je vais bien car ma ceinture abdominale a permis d’atténuer le choc», a dit Stéphane Perrier à l’AFP.

A la fin de la manifestation, suite à l’usage de gaz lacrymogènes, le cortège s’est éparpillé le long de la Loire, avec à nouveau des heurts et des dégradations de mobilier urbain. Parmi les slogans que l’on pouvait lire sur les banderoles, «les vrais casseurs sont en costard».

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par POUPAERT Jacques, samedi 11 mai 2019, 18:45

    LBD = Flash-Ball !

Plus de commentaires

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une