Accueil Culture Musiques

Reine Elisabeth: instant de grâce avec Eva Rabchevska

Dernière soirée de demi-finale à Flagey avant la proclamation des finalistes.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

C’est ce samedi soir qu’avaient lieu les quatre dernières prestations avant la proclamation des douze finalistes.

Shannon Lee a ouvert la soirée avec le Concerto nº4 en ré majeur de Mozart. Plutôt éclatante dans son attaque de l’œuvre, elle perd ensuite un peu son naturel, mais termine par un Rondeau plus assumé, où elle trouve un éclat et des nuances. Un mouvement plus abouti, où on retrouve la musicienne qui nous avait séduits jusqu’ici.

Mais le vrai moment de grâce était à suivre… Eva Rabchevska, candidate ukrainienne lumineuse, a une manière de poser le son assez sublime. Plutôt que de vouloir en mettre plein la vue, elle se met totalement au service de la musique comme elle le démontre une fois encore dans son Concerto nº5 en la majeur de Mozart.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs