Robin Geens, coach du Léopold: «Le physique a fait la différence en notre faveur»

belga
belga

«  Nous savions que le Beerschot pouvait nous réserver des surprises et ce fut le cas samedi, mais j’ai été particulièrement heureux de la mentalité de mes joueurs dimanche », a expliqué le coach du ’Great Old’ Robin Geens. « Si j’analyse maintenant avec un peu de recul, je pense que nous étions plus fort physiquement et que ce qui a fait la différence, c’est que nous avons pu aller un peu plus loin dans l’effort ».

Ses joueurs, menés au score après le premier quart-temps, ont longtemps butté sur le bloc défensif des Ours. « Harry Verhoeven est un gardien fantastique qui a fait une première mi-temps irréprochable et Arthur De Sloover un défenseur incroyable pour le Beerschot. Nous avons essayé de les contourner et heureusement, nous parvenons à égaliser avant la pause. Comme je voyais que le Bee commençait à perdre confiance derrière, j’ai demandé à mes joueurs d’amener un maximum de balles à proximité du gardien adverse pour jouer les rebonds et cela nous a réussi. Un titre, où j’ai peut-être apporté ma pierre à l’édifice, mais que je vois surtout important pour le club, les supporters, le président et l’entourage de l’équipe, » conclut Robin Geens.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous