Accueil Belgique

Pensions alimentaires impayées: des avances pour tous les parents?

Le service des créances alimentaires, outil de lutte contre la précarité des familles monoparentales, figure dans tous les programmes.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Il est encore méconnu du grand public, pourtant il constitue un outil central de lutte contre la précarité des familles monoparentales, en immense majorité des mères seules. Le Secal, soit le Service des créances alimentaires, permet en effet de verser des avances sur les pensions alimentaires impayées et d’aller récupérer l’argent auprès du parent débiteur. Jusqu’il y a peu, cependant, cette aide n’était accessible que pour les personnes avec un revenu inférieur à 1.800 euros. En toute fin de législature, profitant du départ de la N-VA de la majorité, la Chambre a adopté un relèvement du plafond à 2.200 euros par mois.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs