Hockey: l’Antwerp bat le Racing (3-1) en finale retour et s’offre un 19e titre chez les dames

belga
belga

Le club anversois, finaliste malheureux l’an dernier contre le Waterloo Ducks et dont le dernier sacre datait de 2015, avait déjà pris une petite option samedi après son succès 2-1 sur les Uccloises lors de la manche aller de cette Belfius Hockey League.

Emma Puvrez a donné l’avantage aux Anversoises à la dernière minute du premier quart-temps. La Red Panther a profité d’une balle vers l’avant mal contrôlée par la défense du Racing pour devancer la gardienne Emma Buckley et ouvrir le score (17e).

Dans le deuxième quart, la capitaine du Racing Agustina Di Bernardo allait à la faute sur une attaquante anversoise: pc et carte jaune pour l’Italienne. Sur ce premier pc en faveur des joueuses de Sofie Gierts, la Néo-Zélandaise Brooke Neals doublait l’avance d’un sleep puissant entre la gardienne adverse et la défenseuse sur la ligne (2-0, 23e).

Menées 4-1 au total des deux manches, les protégées de Xavier Reckinger réagissaient en deuxième mi-temps s’octroyant 4 pc consécutifs dans le troisième quart. Sur le dernier, Valentine Meulemans voyait son tir, dévié par une sorteuse anversoise, tromper la gardienne Elodie Picard (47e). A neuf minutes du terme Reckinger sortait sa gardienne pour évoluer à 11 joueuses de champ et sur le dernier pc de l’Antwerp la Chilienne Manuela Urroz fixait le score (3-1, 67e).

L’Antwerp avait pris la mesure de La Gantoise en quarts de finale, avant de s’imposer de justesse contre Louvain en demies. Titrée à onze reprises entre 1953 et 1965, le club de Sint-Job-in-’t-Goor ajoute ainsi une 19e couronne nationale, la septième depuis l’instauration des play-offs (2007, 2008, 2010, 2012, 2013, 2015 et 2019).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Pour Pierre Verdier, CEO de l’entreprise, le salariat est incompatible avec le modèle Deliveroo.

    Pierre Verdier au «Soir»: «Deliveroo ne pourrait plus couvrir que des zones très réduites»

  2. Emir Kir ne sait pas encore s’il introduira un recours contre la décision du Parti socialiste bruxellois.

    Le PS bruxellois tente d’éteindre l’incendie Kir

  3. @News

    Philippe Albert revient sur Anderlecht – FC Bruges: «Avec Colassin, j’ai découvert un jeune talent avec beaucoup de culot»

La chronique
  • Harry et Meghan, les papes et Vincent Kompany: les gagnants et les perdants de la semaine

    Les gagnants

    Harry et Meghan

    Une grand-mère comme Elizabeth, tout le monde en rêve ! Le conseil de famille convoqué en urgence et à huis clos dans un château de la famille royale devait tourner à la curée pour Harry et Meghan, les princes rebelles. Eh bien, nenni, comme on ne dit pas au Royaume-Uni : la Reine s’est montrée très large d’esprit et en définitive bien de son temps. De ce que l’on en sait en tout cas, et on ne sait pas forcément tout.

    Les congrès politiques

    Avez-vous vu ça ? Samedi dernier à Namur, les petites mains du CDH ont ajouté des chaises dans tous les coins disponibles pour permettre aux militants d’écouter Maxime Prévot à l’aise. Et le lendemain à Wavre, il aurait fallu un chausse-pied pour faire rentrer les fidèles du MR dans la salle où Georges-Louis...

    Lire la suite

  • Le cas Emir Kir, l’arbre qui cache la forêt communautariste

    Nous ne sommes qu’au début des effets de l’« affaire Kir ». Sur un plan individuel d’abord, Emir Kir s’indigne de l’éviction spectaculaire dont il fait les frais et a la possibilité de faire appel.

    Sur un plan collectif, on vérifiera dans les jours qui viennent l’impact politique de cette décision courageuse de la Commission de vigilance du PS.

    Mais c’est sur un plan plus général que des questions cruciales se posent. Les socialistes ne peuvent en...

    Lire la suite