Accueil La Une

«La dernière saison»: le Cirque Plume se pose en beauté

On craignait des adieux mélancoliques mais c’est une sortie en fanfare. Le Cirque Plume tire sa révérence avec un condensé joyeux de leur savoir-faire tout en poésie et légèreté.

Jusqu’au 19 mai à l’Aula Magna (Louvain-la-Neuve).

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Les modes passent mais le style est éternel, disait Yves Saint-Laurent. Si le Cirque Plume fait dans une toile (de chapiteau) plus bohème que les chics tailleurs-pantalons du grand couturier, on peut dire qu’eux aussi ont traversé les époques avec une impressionnante constance dans l’élégance. Alors que le cirque contemporain – dont ils ont eux-mêmes posé les bases il y a plus de trente ans – se forge des esthétiques sans cesse mouvantes, le Cirque Plume reste, lui, fidèle à cet univers de poésie burlesque qu’il a façonné, presque par accident, sur le pont d’une péniche, en Franche-Comté, dans les années 80.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en La Une

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs