MLS: Bruce Arena succède à Brad Friedel à la tête des New England Revolution

MLS: Bruce Arena succède à Brad Friedel à la tête des New England Revolution
EPA

L’ancien sélectionneur de l’équipe des Etats-Unis Bruce Arena a retrouvé un poste d’entraîneur mardi à New England, lanterne rouge de la conférence Est du Championnat nord-américain de football (MLS).

Arena, 67 ans, a été nommé directeur sportif et entraîneur en chef de New England, qui a limogé la semaine dernière l’ancien international américain Brad Friedel.

Il était sans équipe depuis sa démission du poste de sélectionneur des Etats-Unis en octobre 2017, après le retentissant échec de « Team USA » à se qualifier pour la Coupe du monde 2018 en Russie.

« Les succès de Bruce au niveau international font de lui la meilleure personne pour permettre à notre équipe de viser à nouveau le titre de champion », a expliqué Robert Kraft, le propriétaire de New England, qui détient également l’équipe de football américain des New England Patriots.

Arena a dirigé « Team USA » à deux reprises (1998-2006 et 2016-17). Il a conduit l’équipe des Etats-Unis à son meilleur résultat en Coupe du monde, si on exclut la première édition sur invitation en 1930 (demi-finales), en atteignant les quarts de finale du Mondial-2002 au Japon et en Corée du Sud.

Il a déjà entraîné trois franchises MLS (D.C. United, New York Red Bulls, LA Galaxy) et a remporté le titre MLS à cinq reprises, deux avec D.C. United (1996, 1997) et trois avec le Galaxy (2011, 2012, 2014).

Il est le meilleur entraîneur de l’histoire de la MLS en termes de matches gagnés (202 victoires pour 121 défaites et 89 nuls).

New England a remporté seulement trois de ses 13 matches cette saison et totalise 11 points. L’équipe a encaissé 31 buts, ce qui en fait la pire défense du Championnat 2018-19.

Elle n’a plus participé aux Playoffs depuis 2015, et n’a jamais remporté le titre MLS, malgré cinq participations à la finale.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Photo News

    Par Guillaume Raedts

    Anderlecht

    Anderlecht: les latéraux font presque l’unanimité

  • Lors d’un hommage à Nice, où il a entraîné les Aiglons de l’OGC à la fin des années 90.

    Par Philippe Gerday

    Standard

    Silvester Takac (ex-Standard): «Vojvodina, c’est ma deuxième famille»

  • Photo News

    Par Sébastien Huzler

    Mouscron

    Excel Mouscron: un fameux contraste par rapport au premier partenariat avec Lille

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous